Baltic trip (avec Margaux), jour 3: Tallinn
  

Baltic trip (avec Margaux), jour 3: Tallinn

Tallinn, Estonie le 12/03/2011

 

Après une nuit entrecoupée par des bruits de rue (karaoké en bas de l'hôtel...), nous nous sommes réveillées à 8h30, sous un ciel toujours aussi couvert, mais sans précipitations! Comme à notre habitude, nous sommes sorties prendre notre petit-déjeuner dans un des nombreux cafés sympas de Tallinn, le café de Pierre, dans la Cour des Artisans. C'est là que ça a commencé à neiger un peu.

Puis, nous avons décidé d'aller visiter l'ancienne prison soviétique de Patarei, en passant dans le quartier des maisons en bois de Kalamaja (c'est en dehors de la vieille ville). Nous avons découvert une nouvelle partie de Tallinn, moins médiévale, plus "soviétique" (i.e; délabrée)...Un vrai voyage dans le temps! En parlant du temps, celui s'est dégradé soudainement, et le temps d'aller jusqu'à la prison, qui est fermée jusqu'en mai 2011 soit dit en passant, nous nous sommes retrouvées dans une vraie tempête de neige!!! Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtées "visiter" le supermarché du coin, histoire de nous réchauffer et de nous protéger de la tempête. Nous sommes ensuite revenues dans la vieille ville pour visiter les tours de Nunna, Sauna et Kudjala, pour un euro symbolique.

Puis, nous avons déjeuné dans un restaurant que je recommande vivement, le Kompressor: c'est un restaurant de crêpes géantes et épaisses comme des blinis (pour 3 euros), où vont les locaux. d'extérieur, c'est peu accueillant: barreaux sur les fenêtres, petite carte, restaurant peu visible. Je me suis remplie la panse pour 8 euros: une grosse crêpe jambon-champignons et une grosse crêpe au chocolat (par pure gourmandise, car j'étais déjà bien pleine). Pour faire passer le tout, un petit verre de Vana Tallinn, la liqueur du coin, qui fait passer tout ça! Pendant que nous nous goinfrions, le ciel s'est dégagé et le soleil rayonnait.

Nous en avons donc profité pour prendre le tramway et aller jusqu'au palais et au parc Kadriorg (résidence d'été des tsars), sur la côte est. La visite du palais et la ballade dans le parc, sous ce beau soleil, nous a fait digérer! Le point noir de Tallinn, c'est quand on sort de la ville médiévale: tout est neuf ou en construction, sans charme. Il y a des voies rapides partout, sans aucun passage piéton et il faut se battre contre le flot de voitures pour aller d'un endroit à un autre. En plus, ils roulent très vite, et il y a beaucoup de bruit (à force de vivre à Oslo, on perd l'habitude de ce bruit incessant de moteurs et de klaxons); surtout que l'estonie découvre le capitalisme et donc le fait d'avoir sa propre voiture, donc il y a tout un tas de grosses et vieilles voitures (Mercedes, BMW, Hummer...) polluantes.

Enfin, nous sommes repassées vite fait à la vieille ville pour un arrêt "souvenirs" avant de retourner à l'hôtel. Le soir, nous sommes allées au restaurant Rae pour un dîner léger sur la palce de l'hôtel de ville. Enfin, nous sommes revenues à l'hôtel, pour notre dernière nuit dans cette ville charmante, à redécouvrir l'été!

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Estonie