Soirées à Oslo

Oslo, Norvège le 08/01/2011

 

Après plusieurs soirées à Oslo, et quelques grasses matinées, me revoilà! Les soirées Erasmus s'enchaînent et nous nous habituons à ne vivre que de nuit (ce qui est plutôt une bonne chose vu la durée du jour...). Au fil des soirées, nous découvrons les Norvégiens sous un autre "jour" (ah, ah, jeu de mots!): les bars et les boîtes sont un lieu de débauche, les filles se déchaînent, les mecs se saoulent... bref, passionnant! Mais bon, en tant qu'observatrice étrangère, c'est plutôt drôle. Cela dit, ils sont tous beaux (filles et garçons) et blonds!

Nous arrivons aussi peu à peu à comprendre le système des bus de nuit. Le dernier métro passant à minuit et demi, il a fallu se débrouiller pour trouver un moyen de pousuivre nos soirées... Après avoir attendu un soir un bus pendant 45 minutes, dans le froid et la neige, nous avons compris que les bus de nuit ne passent qu'une fois pas heure en semaine et non pas une fois toutes les demi-heures...

Hier soir, nous étions tellement synchro avec le bus de nuit que nous avons dû courir pour attraper le bus qui allait partir... mais ça réchauffe, surtout qu'hier était la nuit la plus froide (soit disant que la température était négative, mais à 2 chiffres...). Hier soir, nous sommes allés dans la boîte la plus huppée d'Oslo où une bière vous coûte 12 euros et le carré VIP 4000 NOK (soit un mois de loyer...). Et dans cette boîte, il n'y avait que des "vieux" Norvégiens en costard cravate, qui venaient se défouler de leur semaine pourrie je présume!

Ah oui et petite anecdote: nous allions dans "the place to be" d'Oslo donc il fallait s'habiller classe (surtout que les Norvégiennes s'habillent toujours court mais classe ne boîte...). Aimant bien joué à la princesse, j'ai donc sorti mon unique robe de soirée. Une robe de soirée se portant avec de belles chaussures, généralement ouverte, j'avais élaboré une stratégie de chaussures infaillible: je suis partie avec mes bottes fourées et j'avais enporté ma belle paire de talons dans mon sac!  Cependant, ces belles chaussures se portent sans collant. Si vous avez bien suivi (ce dont je ne doute pas un instant), j'ai vécu une expérience norvégienne forte: courir en robe de soirée, sans collant, pendant la nuit la plus froide, avec une autre paire de chaussures dans mon sac pour attraper le bus! Conclusion: je me considère maintenant comme une vraie Norvégienne (le corps et la chevelure blonde en moins...)! Et le must: je ne suis même pas malade!!! (enfin pas encore...).

Bref, nous arrivons chez nous vers 4h... et nous devons être à l'école à 9h pour un atelier sur les différences culturelles (le truc ennuyeux mais obligatoire...). Autant dire que la nuit fut courte! Enfin, le cours de ce matin est passé vite... et j'ai dormi toute l'après-midi, histoire de reprendre des forces pour ce soir...

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Norvège